WordPress à la retraite

Après avoir utilisé ce blog pendant plus de 2 ans, j’ai décidé de passer sous Tumblr.

Pour ceux qui le reçoivent par email, vous allez automatiquement recevoir le nouvel blog de la même manière, donc vous n’avez rien à faire. Par contre, il se peut que vous ratiez les premiers articles/photos donc allez faire un saut sur soliche.tumblr.com.


C’est une histoire

Miroir d'eau à Bordeaux

C’est une histoire de trains. Celle que l’on entend le matin très tôt, debout sur le quai de la gare, à attendre à moitié endormi le premier TER de la journée dans lequel on ne se souviendra pas être monté. On s’endort alors assis, les bras croisés, la tête légèrement penchée et complètement inconfortable. Une autre fois, ce sera recroquevillé sur une place double, avec cet entre-siège se plaçant parfaitement entre vos deux côtes douloureuses, ou encore sur un des six lits composant une cabine couchettes. A l’arrivée, on est fatigué. A l’arrivée, la gare est différente. A l’arrivée, on est différent.

C’est une histoire de villes. Celles qui sont nouvelles pour nous et qui se laissent découvrir, au gré des ruelles et des lignes de bus, à travers les places et les parcs, à l’intérieur des musées et des gares, mangeant un sandwich et buvant des canons, croisant les habitants et les touristes. Certaines villes sont très ouvertes et chaleureuses alors que d’autres sont plus réservées et se dévoilent plus lentement. Il y a les dynamiques, les paisibles, les fêtardes et les cultivées. Beaucoup sont similaires, toutes sont différentes.

C’est une histoire avec des gens. Ceux sans qui les trains, les villes et tout le reste ne seraient rien. Ces gens qui vous font partager leur quotidien et leur famille et qui commencent toujours leurs phrases par : « Fais comme chez toi! ». Il y a les amis de longue date, ceux croisés brièvement et tous les autres, pas encore rencontrés. Ils sont importants ces gens qui nous font rire et pleurer, qui nous enchantent et nous énervent. Tout cela pour dire qu’il existe une petite blonde et un petit blond, que l’on se voit très rarement, que l’on ne partage pas énormément de choses, que l’on ne vit pas de la même façon et que l’on n’envisage pas les mêmes choses sous le même angle. Bref, que l’on est très différent et que pourtant, si cela dure, c’est que l’on doit se comprendre, ne serait-ce qu’un petit peu. Et finalement quand on y pense, c’est déjà pas mal.


Réminiscences

Une des choses qui m’ont le plus surpris dans mes voyages concerne les enfants. Alors qu’en France les bébés sont sur-protégés, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est, les bébés sont complètement laissés à leur environnement, ce qui signifie débrouille, nature, saleté et animaux (généralement considérés comme nourriture). Et cette bande-annonce m’a rappelé tout cela.

Contrairement à la bande-annonce de Babies, l’image donne envie de vomir et le son n’est pas égalisé. Mais bon, l’intention y est. Voici donc un petit film de mon Tour du Monde.


Le retour

 » Alors, c’était comment ?  »

Depuis une semaine, c’est la phrase que j’entends le plus souvent, généralement suivie de  » Et c’est pas trop dur de revenir en France ?  » Pour répondre, je dirais que mon voyage était génialement exceptionnel, ou magiquement hallucinant, ou incroyablement épatant. Bref, c’était très bien. Et pour l’instant, le retour en France n’a pas été trop dur car je n’ai fait que boire, manger, voir la famille et les amis. Cela sera certainement une autre histoire lorsque je commencerai à bosser.

Et comme je l’ai dit aux gens rencontrés, hors Europe, il y a 3 pays qui, pour moi, sortent du lot : l’Argentine, l’Indonésie et le Japon. Pourquoi ? Bien que les trois sont fondamentalement différents, j’ai été envoûté par le même triptyque : gens, culture et paysages. Evidemment, cela est complètement subjectif. D’ailleurs, après presque un an de voyage, je me suis rendu compte d’un truc : ce ne sont pas les paysages qui font le voyage; ce sont les rencontres.

 » Et j’imagine que c’était une expérience formidable ?  » Oui ça l’était. Et on me demande aussi souvent si j’ai changé. Je ne crois pas que les voyages m’aient radicalement transformé mais je pense avoir compris deux choses : le temps passe vite et j’aime les gens. C’est certes super simple et tout le monde le sait plus ou moins, mais peu de personnes se bougent vraiment le cul afin d’en profiter. Ce ne sont donc pas vraiment des résolutions du nouvel an mais dès que j’ai posé les pieds en France, j’étais déterminé à occuper ma vie. Alors donnez un coup de pied au cul de votre voisin et dites lui d’aller visiter des villes françaises où il n’est jamais allé; dites-lui de choisir sur son facebook les gens qui comptent vraiment pour lui, de les appeler et de faire une bouffe avec eux; réveillez-le à 8h du matin car les journées sont trop courtes; motivez-le pour qu’il apprenne le japonais et qu’il se mette à la guitare; encouragez-le à faire plus de sport comme du footing ou de l’Aïkido; poussez-le à aller voir sa grand-mère afin qu’elle lui dévoile les petits secrets de ses plats délicieux; et pour finir, donnez-lui une petite claque et dites-lui de sourire. Cela le réveillera. En tout cas, c’est tout ce que j’ai prévu de faire car pour moi, le voyage a été ma claque. A propos, rien ne vous empêche de vous en donner une petite. Croyez-moi, on en a tous besoin.

Sinon, voilà une petite vidéo. C’est un peu la bande-annonce d’une vidéo plus longue qui arrivera plus tard. Une version de meilleure qualité est disponible ici. (90 Mo)


Intermède – Bande Annonce

Comme pour l’Amérique du Sud, j’ai décidé de faire une petite vidéo de mon voyage en Europe du Nord. La qualité est meilleure en cliquant sur HD et en mettant la vidéo en plein écran. Allez, c’est pas tout ça, mais il faut y retourner.


Intermède – Le même, mais en différent

Sonkajärvi, Championnat de porté de femme

Sonkajärvi : Championnat de porté de femme en Finlande

Départ lundi pour un petit voyage de presque deux mois en Europe, principalement en Scandinavie. Pour cette occasion, le blog fait peau neuve. A part le léger ravalement de façade, le concept et le fond restent inchangés : un article sera posté environ tous les quatre jours et mon avancement sera indiqué dans le titre (« jour » sera remplacé par « tago », son homologue espéranto, afin de ne pas confondre avec les anciens articles).

Il est toujours possible de s’abonner gratuitement, afin de recevoir les articles dès leur sortie, directement dans sa boîte email. Pour cela, il suffit de cliquer sur « s’abonner » en haut du site (si vous l’êtes déjà, ce n’est pas la peine de se réabonner). Et pour ceux qui veulent lire le blog depuis le début, c’est par ici.

Bonne lecture.


Intermède – Cedric Spielberg

… ou pas.

Et les vidéos que je viens de mettre en ligne le prouvent. En fait, le plus long et compliqué, ce n’est pas le montage en lui-même mais plutôt le choix des scènes et l’arrangement entre elles. Mais bon, ça reste sympa à faire. Et pour tous ceux que je n’ai pas prévenu qu’ils allaient apparaître en vidéo, et bien tant pis.

PS : il y a du son avec les vidéos.