Asia 128 – Tokyo pour la fin

Bienvenue à Tokyo // Tokyo, Japon

Magique, féérique, poétique… Ce musée ne se visitait pas, il se ressentait. D’ailleurs, les centaines d’enfants se pressant contre les vitres et courant de partout renforçaient l’ambiance si particulière du lieu. Le musée du Studio Ghibli ressemblait à une grosse maison chaleureuse pleine de peluches. Et puis le court métrage exclusif au musée sur l’univers de Totoro m’avait transporté. C’était décidé : dès que je rentre en France je m’organise une soirée Ghibli accompagnée d’un grand bol de chocolat chaud.

Je voulais y rester au moins 5 minutes mais un éclair de doute me traversait l’esprit : j’étais seul dans la pièce et je transpirais à grosses gouttes. Mais ce qui me préoccupait le plus c’était le fait que mes muscles commençaient à se tétaniser. Ecoutant plus ma logique que ma témérité, je décidais de sortir du bain. Ma peau était rouge, comme après un coup de soleil. Je ne savais pas à quelle température était l’eau mais elle était bien plus chaude que celle du bain à 40°C. C’est donc en mode écrevisse que je me jetais des bols d’eau froide sur le corps. Et là, en sortant du sento, l’erreur. Le japonais en train de se déshabiller me dévisageait. Il n’était pas choqué parce que j’étais à poil ou écarlate. Non, il était offusqué car j’avais oublié ma serviette dans le casier et que je gouttais sur le sol du vestiaire. Je croyais qu’il allait sortir un katana et me couper un bras. Il s’est contenté de me mépriser avant de rentrer dans le bain.

Il était 8:05 et 1 seconde lorsque la voix du chef de station s’élevait pour s’excuser du retard du métro qui devait arriver à 8:05. 42 secondes plus tard, soit 8:05 et 43 secondes, le métro arrivait. Malgré deux semaines passées au Japon, la précision, la politesse et la qualité du service fourni aux clients m’impressionnaient toujours. Après avoir utilisé des dizaines de bus, trains et métros, je n’avais pas eu l’occasion de subir un seul retard en 16 jours. Le Japon était un pays organisé, c’était un fait. C’est pourquoi les nombreux paradoxes étaient surprenants : de nombreuses rues n’avaient pas de nom, même à Tokyo; bien que polis, les japonais rentraient dans le métro ou le train avant de laisser sortir les gens; bien qu’étant extrêmement déplacé d’extérioriser ses sentiments et de se faire remarquer, il était très courant de voir des businessmen complètement torchés à 20:00, titubant dans la rue avant de s’écraser la face contre le sol. Mais tous ces petits détails inexplicables ne faisaient que rajouter de la profondeur au pays, en le rendant plus humain.

Alors que l’escalator m’emmenait doucement vers l’immigration, je passais sous un panneau « We hope to see you again ». Je remontais à contre sens afin de relire l’inscription et c’est avec un petit pincement coeur que je lui répondais mentalement : je reviendrai, c’est promis.

Anna pas contente // Tokyo

Balade à Shibuya // Tokyo

Cerisiers en fleur // Tokyo

Il n'est pas mort. Il a seulement déménagé. // Tokyo

Surprise ! // Tokyo

Au Japon, il est interdit de fumer dans la rue // Tokyo

Plutôt ressemblant // Tokyo

Friendship Bracelet // Tokyo

Obi-Wan Kenobi était japonais // Tokyo

Immeuble à Shinjuku // Tokyo

Metropolitan Government Building // Tokyo

Tokyo by night // Japon

Uogashi nihon-ishi : sushis au meilleur rapport qualité prix // Tokyo

Attente // Tokyo

Le cosplay me tourne le dos // Tokyo

Sacrée Alice // Tokyo

Solitaire // Musée Ghibli, Mitaka

Apparemment, lui il s'en foutait // Tokyo

Shibuya avant l'invasion // Tokyo

Soirée à Shinjuku // Tokyo

Akihabara // Tokyo

Au-dessus de la Sibérie // Dans l'avion de retour



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s