Asia 122 – Sentiments au Japon

Première journée artistique à Kyoto // Japon

Anna, Fumi, ses amis et moi accélérions le pas. Nous nous retournions une dernière fois avant de disparaître au coin de la rue alors que la tenancière de l’Izakaya était toujours pliée en deux; et cela faisait déjà 20 secondes. Nous étions vraiment mal à l’aise par cette profonde politesse, c’est pourquoi nous voulions être rapidement hors de vue afin qu’elle puisse se redresser. Elle nous remerciait le plus sincèrement et poliment possible alors que c’était nous qui avions envie de nous prosterner devant elle tellement sa cuisine avait été délicieuse. Les sashimis tout spécialement étaient les meilleurs jamais testés par mes papilles. J’avais déjà eu l’occasion d’apprécier la politesse japonaise, mais là c’était différent. C’était une chose que l’on rencontre très rarement de nos jours, au point que l’on ne sait pas trop comment réagir lorsque cela nous arrive. C’était plus que de la politesse. C’était du respect.

Je fermais les yeux et réfléchissais vraiment. Qu’est-ce que je pouvais bien vouloir ? Ma famille n’était ni mal en point ni dans le manque; ma jeunesse collégienne, lycéenne et universitaire ont été magnifiques; je pouvais me targuer d’avoir des amis dans le monde entier; j’étais en bonne santé; et j’étais actuellement en voyage autour du monde. Non vraiment, je ne pouvais pas me plaindre ni demander quoi que ce soit. J’étais déjà trop gâté. Alors je me mettais à penser à tous ceux qui n’avaient pas ma chance et je voulais vraiment qu’ils puissent connaître le même bonheur que moi. Mais comment l’exprimer en une phrase ? J’étais donc là, devant ma tuile, à essayer de formuler un voeux. Je trouvais l’idée vraiment excellente de pouvoir acheter une tuile afin de participer à la conservation du temple Todaiji. Et en même temps, vu que c’était un endroit religieux, on pouvait y écrire un souhait afin qu’il se réalise. Puis tout d’un coup, j’avais trouvé ! Que fait-on lorsque l’on est heureux ? On sourit. Et c’est vraiment tout ce que je pouvais souhaiter à tous ceux qui n’avaient pas ma chance : la possibilité de sourire.

L’aquarium d’Osaka était de classe mondiale et cela se voyait. Comment ne pas lancer un « trop mignon » devant les loutres, sourire en voyant les pingouins se déplacer ou essayer de caresser un requin baleine à travers la vitre. Bref, j’étais émerveillé comme un gosse et je n’étais pas le seul. En regardant autour de moi, je pouvais voir des étoiles briller dans les yeux de la marmaille environnante, mais également chez les moins jeunes. Une fois passée la porte du Kaiyukan, tout le monde était retombé en enfance, oubliant pour une heure ou deux  la grisaille du monde.

Japon gris // Kyoto

Tradition et modernisme // Kyoto

Jardin japonais // Kenninji temple, Kyoto

Autre jardin japonais // Kenninji Zen Temple

Twin dragons // Kenninji Zen Temple

Belle couleur // Supermarché, Kyoto

Un français à Kyoto // Japon

De loin le meilleur Izakaya (et le plus cher) // Kyoto

Les biomans étaient en train de faire les courses // Kyoto

Etudiants d'art japonais en pleine fresques // Museum of Modern Art of Kyoto

Vraiment trop cool // Kyoto

Tapis d'automne // Dans le parc du palais impérial, Kyoto

Tâcheté // Kyoto

En se baladant dans le parc // Kyoto

Fragile, éphémère et magique // Kyoto

Golden Pavillon // Kinkakuji Temple, Kyoto

En montant vers Kiyomizu // Kyoto

Souvenirs de Kiyomizu // Kyoto

Journée musée au collège // Kiyomizu temple

DJ Koisuke // Chez Fumi, Kyoto

Kyoto Tower en réflexion // Kyoto

Kyoto dans le flou // Japon

Kyoto électrique // japon

Nabemono maison // Chez Fumi, Kyoto

Les japonais aiment les jardins // Sanjusangen, Kyoto

Avant que la nuit ne tombe // Kyoto

Merci Fumi // Kyoto

DTC // Nara

Todaiji temple // Nara

Couleurs subtiles // Todaiji, Nara

Sale écriture // Todaiji

Un ange à l'aquarium // Kaiyukan, Osaka

Pingouin sans tête // Kaiyukan

Comme dans un rêve // Kaiyukan, Osaka

Entre deux mondes // Kaiyukan

Château d'Osaka // Japon

Takuyakis délicieux // Osaka

Osaka de nuit // Japon


One Comment on “Asia 122 – Sentiments au Japon”

  1. unegargouille dit :

    De belles photos je rêve un jour d’aller au japon.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s