Asia 101 – Ecouter pousser le riz

Entre Don Det et Don Kon // Sud du Laos

Terry m’avait expliqé que pendant la période indochinoise, les français avaient l’habitude de dire que lorsque les vietnamiens plantaient du riz, les cambodgiens les regardaient faire et les laotiens écouter le riz pousser. Petite blagounette pour dire que les cambandgiens étaient des flemmards et les laotiens de gros branleurs. Et cela était d’autant plus vrai à Don Det, la plus touristique des 4000 îles éparpillées sur le Mékong, à l’extrême sud du Laos. A part d »originales chutes d’eau sur l’île d’en face, il n’y avait pas grand chose à faire. Certes, je lisais de bons bouquins mais après 3 jours, j’avais l’impression de perdre du temps. Pour info, j’apprenais plus tard que Don Khong était plus intéressante et moins touristique que Don Det.

Intérieurement, il bouillonnait. L’officier chargé des visas à la frontière Veun Kham – Dom Kralor se retenait de les enfermer dans une cabane. Le pauvre, il fallait le comprendre : le monde changeait et il avait du mal à s’habituer. Si on lui posait la question, il répondrait qu’à l’époque (3 ans plus tôt), les touristes devaient verser en moyenne $15 de bakchich (en plus du prix du visa) pour passer la frontière. Et ils le faisaient car ils n’avaient pas le choix. Mais maintenant, avec l’afflux massif de voyageurs empruntant cette route, il devait se contenter de $3 de « frais de passage ». Et cela marchait plutôt bien car les personnes payaient ce léger surplus. Mais voilà que ces 3 espagnols le contestaient haut et fort. L’officier trouvait cela scandaleux mais bon, à ce que l’on lui avait expliqué, c’était l’effet de la globalisation.

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je suis un adepte du pyjama (voyages exclus). Pour les autres, vous venez d’apprendre quelque chose. Donc rien de surprenant à ce que j’adore le style vestimentaire des cambodgiens. Oui, les khmers se promènent en pyjama, toute la journée. Ils sont peut-être légèrement plus bosseurs que les laotiens, mais ce sont quand même de vrais flemmards. Bref, cela m’a bien fait rire, tout comme le fait d’aller voir les dauphins, enfin quelques centimères de leur peau pour être plus précis. Et comme c’était coutume depuis 2 semaines environ, mes pieds étaient marrons; non pas à cause du bronzage (vous savez que je ne bronze pas) mais à cause de la poussière que je ramassais en conduisant mon scooter.

Gardien du Wat // Don Kon, Laos

Pont instable // Don Kon

Nostalgie // Paradise Guesthouse, Don Det

Principale activité de l'île // Don Det

Coucher de soleil du hamac // Don Det

Coucher de soleil du pont // Don Det

Trouvez les 4 personnes ne portant pas de pyjama // Kratie, Cambodge

Après avoir "vu" les dauphins // Kampi, Cambodge

Saler avant de faire cuire // Kampi

Petite fille vive d'esprit (vraiment) // Kampi

Visionnage des clichés // Kampi

Râté // Kampi

Futur Brad Pitt // Sur la route de Kratie

Devinez sa nationalité // Petit village sur la route de Kratie

Trop de nuages pour un un beau coucher de soleil // Kratie

... mais c'est quand même pas mal // Kratie


One Comment on “Asia 101 – Ecouter pousser le riz”

  1. Cyrielle dit :

    Effectivement on sait tous que tu aimes vivre en pyjama!!!! Comme lorsqu’on était en Tunisie où tu descendais prendre le petit déj en pyjama!!!!
    Sinon je confirme tu ne bronze pas tu rougis comme une tomate!!!!

    Bisous et bonne fin de voyage (et oui plus qu’une quinzaine de jours avant le retour à la réalité!!!)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s