Asia 96 – Sabaidee dans la poussière

Dans un temple // Vientiane, Laos

C’était ulta simple. D’autres penseraient insignifiant. Perso, je trouvais cela génial d’un point de vue marketing. Les oeufs au plat du Mixay Hostel avaient la forme d’un coeur. Détail tout con mais qui à tous les coups était répété par les voyageurs lorsqu’ils recommendaient cet hostel à d’autres. Mais cela ne suffisait pas à en faire un bon produit. C’est pourquoi le petit déjeuner du Mixay était le plus garni de tous ceux que j’avais eu l’occasion d’engloutir : toasts, oeufs, poulet au curry, sweet and sour, flan banane au sticky rice et banane. Cela était sans compter le quatre quarts à la noix de coco et les muffins aux fruits rouges de l’après-midi. En clair, c’était la seule chose intéressante à Vientiane. Comble du bonheur (oui, il en faut parfois peu), le petit déjeuner était inclus dans le prix de la chambre. Et comme cela était devenu coutume, mon bref arrêt dans la capitale laotienne était ponctuait d’une excellente rencontre, allemande cette fois-ci.

Trajet Vientiane – Pakse. Je n’en revenais pas. J’étais dans un bus avec de vrais lits ! Et quelle convivialité de partager un lit étroit avec un laotien (marié, deux enfants). Bon, comme rien ne pouvait être parfait, la couette fournie était chaude, le matelas confortable, les toilettes efficaces et la musique s’arrêtait à 21:30. J’imagine que tous les bus ne pouvaient pas avoir le charme du sleeping bus Luang Prabang – Vientiane, que je recommande chaudement pour son authenticité.

La nuit était presque tombée. Le réservoir de mon scooter était presque vide. Les rares villageois ne parlaient pas un mot d’anglais et mon laos primaire ne m’était d’aucune utilité. J’avais perdu Terry depuis environ 15 Km et bien évidemment, c’était lui qui avait la carte. Et bien que je savais qu’il restait environ une soixantaine de kilomètres de route caillassée, sillonée et sinueuse, je n’avais aucune idée où j’étais. La seule chose que je savais, c’était que je ne pouvais pas arriver à Paksong dans ces conditions. Je décidais donc de faire demi-tour. Cela n’était pas facile mais après discussions, une famille du village 52 m’ouvrait ses portes, contre petite rétribution. Et comme les histoires finissent souvent bien, Terry apparaissait sur le pas de la porte deux heures plus tard.

Lui m'avait l'air particulièrement "heureux" // Vientiane

Arc de Triomphe laotien // Vientiane

17:30 // Vientiane

... mais dans le salon ça va. // Mixay Guest House, Vientiane

Je n'avais pas remarqué son bras au premier coup d'oeil // Vientiane

Un vrai lit !!! // Trajet Vientiane - Pakse

Dutchie vs Thai // Bateau pour Champasak, Thailande

Tout en grâce // Champasak

Panorama (cliquez sur l'image) // Champasak

Bébé Water Buffalo // Champasak

Première d'une longue série de cascades // Boloven Plateau, autour de Pakse, Thailande

La deuxième // Tad Lo, Boloven

Entraide // Boloven

"Scenic Route" comme disent les guides // Boloven

Pas loin de la 3ème chute // Boloven

Sur la route de Paksong, environ une heure avant que la nuit tombe // Boloven

Guesthouse improvisée (plus grande maison du village) // Village 52, Boloven

Les points oranges en haut de la chute sont des bonzes // Boloven



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s