Asia 70 – Légumes, escalade et mutilations

Rue principale du Vegetarian Festival // Phuket Town, Thailand

Je ne pouvais m’arrêter de saliver. La rue était remplie de stands vendant tous types de plats possibles et imaginables. Me trouvant au milieu du Vegetarian Festival, il était évident qu’il allait être difficile de trouver de la viande ou de poisson. Mais cela ne m’empêchait pas de me régaler sur les Phad Thai, Spring Rolls et différents types de soupes aux champignons. Bref, pour mon vrai début en Thailande, j’étais plutôt bien tombé.

Puis sans vraiment savoir où aller, je me laissais guider vers Koh Phi Phi, île connue pour sa Maya Beach, simplement appelée The Beach dans le film éponyme. Le trajet en ferry passait au large de Maya Beach et la dizaine de bateaux mouillant à quelques mètres de la plage confirmait ce que je craignais : l’île est infestée. L’arrivée à Koh Phi Phi même renforçait ce sentiment. Mais bon, comme souvent, cela ne m’avait pas empêché de passer une excellente soirée à coups de buckets remplis de liquides plus ou moins colorés.

J’avais du mal à ouvrir la porte. Rien que le fait de serrer et tourner la poignée m’était difficile. Le dessous de mes avant-bras étaient courbaturés au possible. Dans ces situations, il était toujours intéressant de découvrir de nouveaux muscles. Certes, je pouvais à peine tenir des baguettes dans ma main mais cela en valait largement la peine. Par cela, j’entendais ma demie-journée d’escalade à Rai Leh. L’île était mondialement reconnue pour cette activité et il était facile de comprendre pourquoi : paysages magnifiques, tous types de difficultés, possibilité de débuter sa grimpette les pieds dans l’eau, vue imprenable une fois arrivé au sommet et je passe bien évidemment sur sa magnifique plage. L’île était touristique mais bien plus calme que Koh Phi Phi.

Putain de merde ! C’était sorti tout seul, sans forcer. Mais après avoir voyagé quatre heures en long tail boat et deux mini bus différents, je ne m’attendais pas à rater la procession de Trang de quelques minutes. La ville était fameuse pour ses marches du Vegetarian Festival particulièrement explicites niveau mutilations. Mais ayant des choses plus graves dans la vie, je décidais de retourner à Phuket Town le lendemain. Ce qui s’avérait être une bonne décision niveau trucs pointus dans la bouche. De plus, mon voyage en ressortait encore une fois enrichi d’une excellente rencontre.

Vegetarian sushis // Phuket Town

Romantique... ou pas // Phuket Town

En attendant le coucher du soleil // Koh Phi Phi, Thailande

Boulot en premier plan, escalade en deuxième // Rai Leh, Thailande

Rai Leh Beach // Rai Leh

Et toi, il est comment ton lieu de travail ? // Rai Leh

Vegetarian Festival du toit // Phuket Town

Ca bosse dur // Phuket Town

Ca sent l'encens // Phuket Town

Innocence // Phuket Town

Ca pique // Phuket Town

Possédé // Phuket Town

Le gang de Phuket // Phuket Town

Tu me passes un couteau ? // Phuket Town

Ca va péter // Phuket Town

Publicité // Phuket Town

Anarchie // Phuket Town

Lutter contre la chaleur // Phuket Town

Babel sous supervision // Phuket Town

Le village people méconnu // Phuket Town

Le scooter à la base de l'éducation thaïlandaise // Phuket Town

Car se flageller avec un martinet c'est complètement has-been // Phuket Town



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s