Asia 54 – Ballade sur Palawan

Arrivée à Coron // Palawan, Philippines

Arrivée à Coron // Palawan, Philippines

Pour 14 EUR, Zest Air m’avait amené à Coron, qui se situait sur l’île de Busuanga, et non sur celle de Coron. Je n’avais pas vraiment le temps d’être confus car à peine arrivé, je me trouvais un petit bungalow au Krystal Lodge. Juste après avoir déjeuné au Bistrot Coron et ma digestion pas encore commencée, je m’embarquais sur un bateau franco-canadien, direction les îles alentours. Coron était connue pour ses épaves de navires japonais, coulés par les américains lors de la seconde guerre mondiale (ou l’inverse). Un de ces navires, enfin la carcasse, pointait le bout de son nez à un peu moins d’une dizaine de mètres de profondeur, donc accessible en snorkeling; intéressant pour ma première épave. Puis nous allions à Twin Lagoon, lagune d’eau chaude et froide entourée de Limestones acérées et parsemées de végétation verdoyante. Même si le soleil n’était pas au rendez-vous, c’était tout simplement magnifique. La fin de la journée réservait encore d’autres surprises comme l’incroyable coucher de soleil : les couleurs orange-rose se reflétaient sur la mer, découpant les bungalows sur pilotis en ombres chinoises; les quelques bateaux de pêcheurs complétaient la carte postale. La journée se terminait impeccablement bien avec pour dîner le meilleur filet de bœuf que j’avais mangé depuis des mois. Ce jeudi était donc bien rempli. Heureusement d’ailleurs, car les deux jours suivants étaient vides pour cause de pluies ininterrompues.

Je ne supportais pas lorsque les touristes pullulaient, comme c’était le cas à El Nido. Et pourtant, c’était mon endroit préféré de Palawan. Comment ne pas adorer les cool néerlandais avec qui la vie devenait simple comme un rhum and coke ? Comment ne pas lâcher des « c’est vraiment magnifique » lors de l’island hopping ? Comment résister aux crevettes au beurre à l’ail du Squidos ? Comment ne pas s’immerger dans la culture philippino en faisant un tour de l’île en moto (et en restant embourbé avec ses tongues qui disparaissaient sous la boue) ? Comment avoir un temps plus parfait après une pluie continue et horripilante ? Bref, même en y mettant de la mauvaise volonté, il m’était impossible de ne pas aimer El Nido.

Une fois que j’avais compris que le voyage permettait les rencontres et que les rencontres faisaient le voyage, la vie prenait un autre sens. Le temps pourri avait donc peu d’influence sur mon humeur, même lorsqu’il m’était impossible de visiter la rivière souterraine de Sabang, considérée comme une des nouvelles merveilles naturelles du monde. En effet, les rencontres japo-anglo-françaises remplissaient mes journées pluvieuses.

Rue principale // Coron, Philippines

Rue principale // Coron, Philippines

Cest beau même sans couleur // Coron Island, Philippines

C'est beau même sans couleur // Coron Island, Philippines

18:00 au Krystal Lodge // Coron, Philippines

18:00 au Krystal Lodge // Coron, Philippines

Baignade matinale // El Nido, Philippines

Baignade matinale // El Nido, Philippines

On est daccord : cest beau // El Nido, Philippines

On est d'accord : c'est beau // El Nido, Philippines

Linvasion // El Nido, Philippines

L'invasion // El Nido, Philippines

OK, je me pousse // Philippines

OK, je me pousse // Philippines

Big Lagoon // Philippines

Big Lagoon // Philippines

Et la lumière nétait même pas bonne // Philippines

Et la lumière n'était même pas bonne // Philippines

Comment râter la photo parfaite // Philippines

Comment râter la photo parfaite // Philippines

Snake Island // Philippines

Snake Island // Philippines

Jamais seul // Philippines

Jamais seul // Philippines

Un jour viendra... // El Nido, Philippines

Un jour viendra... // El Nido, Philippines

Dégueulasse // Philippines

Dégueulasse // Philippines

Dirt // El Nido island, Philippines

Dirt // El Nido island, Philippines

On sarrête pour prendre un photo ? // Philippines

On s'arrête pour prendre un photo ? // Philippines

Cest plus joli en vert (et bleu) // Philippines

C'est plus joli en vert (et bleu) // Philippines

Sacrée Régine // Philippines

Sacrée Régine // Philippines

Vue sympa depuis la route // Philippines

Vue sympa depuis la route // Philippines

Il ny a pas dâge // Philippines

Il n'y a pas d'âge // Philippines

Les gens me détestent et je ne sais pas pourquoi // De Bayview Hostel, El Nido, Philippines

Les gens me détestent et je ne sais pas pourquoi // De Bayview Hostel, El Nido, Philippines

Laffrontement // El Nido, Philippines

L'affrontement // El Nido, Philippines


One Comment on “Asia 54 – Ballade sur Palawan”

  1. do dit :

    Joli blog de voyage que tu as là. Et très belles photos, j’essaierai de venir jeter un coup d’oeil de temps en temps.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s