Asia 44 – Les pieds dans l’eau (sale)

Batad // North Luzon, Philippines

Batad // North Luzon, Philippines

A part sur Adriatico street, il n’y avait aucun touriste à Manille. Ce qui de mon point de vue était un avantage. Je m’attendais donc à être l’objet de beaucoup d’attention. Il n’en était rien. Au début, je me sentais presque vexé. En effet, après trois semaines en Indonésie avec ses hello mister et where do you come from?, mon amour propre était bien haut. Je comprenais plus tard que les philippins ne jugeaient pas. C’étaient les gens les plus ouverts au monde. Lady-boy, touriste, grand, petit, gros, musulman, hindou ou homo, c’était la même chose pour eux : une personne. C’était pour cela que les gens dans la rue ne me prêtaient pas attention dans la rue, même lorsque j’était le seul blanc du quartier, torse-nu, de l’eau jusqu’aux genoux, en train d’acheter du riz au marché. Pour eux, j’étais juste un jeune gars; tout comme ceux s’essayant au karaoké et chantant plus faux que moi. Oui, c’était possible et personne ne critiquait; bien au contraire.

Je me réveillais vers 6h pour constater qu’il pleuvait toujours. Jericho revenait du marché pour nous annoncer que la rue était inondée. Et cela signifiait que l’eau me montait jusqu’à la taille. Nous apprenions plus tard que c’étaient les pires averses depuis 40 ans. Je restais donc bloqué deux jours dans Taguig City et, comme souvent dans ces cas là, c’était ma meilleure expérience de Manille. Jericho et sa famille partageaient avec moi leur logement, leur nourriture et leur alcool comme si j’étais un ami de longue date. On s’était rencontré le jour même…

Pas grand chose à dire des rizières de Banaue et Batad si ce n’est que j’étais légèrement déçu. Non pas que c’était décevant en soi mais je m’attendais à plus après avoir lu que cela appartenait au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Le site était néanmoins joli, surtout lorsque le soleil sortait des nuages pour quelques instants afin d’illuminer les rizières. Et puis 6h de marche ne pouvaient faire que du bien après 4 jours de glandouille à Manille.

Le réveil était difficile. En même temps, à 25 centimes la bière, il fallait s’y attendre. Je me levais et me dirigeais vers la première salle de bain : fermée. Je me dirigeais donc vers la deuxième. J’ouvrais la porte et la refermais aussitôt. Quelqu’un n’avait visiblement pas survécu à la soirée de la veille. Je retournais à mon lit pour réaliser que celui qui avait repeint les toilettes se trouvait sur le lit superposé à côté de moi. La personne sortant de la première salle de bain me lançait, un poil énervé : he also threw up on my clothes ! Je compatissais et m’apercevais au même moment que l’entière zone des deux lits superposés avait été rebaptisée. Il était 7h. Mon sac fait, je partais pour l’aéroport, destination Palawan.

Il est marrant de constater que parfois, il est vraiment facile de savoir lorsqu’il faut partir. Un belge ayant vomi sur son lit à 1 mètre de vous est un bon indice.

Notre guide // Batad, Philippines

Notre guide // Batad, Philippines

Les rizières // Batad, Philippines

Les rizières // Batad, Philippines

Un touriste au milieu des rizières // Batad, Philippines

Un touriste au milieu des rizières // Batad, Philippines

Même pas eu besoin de guide pour la trouver // Batad, Philippines

Trouvée sans guide // Batad, Philippines

Encore plus de riz // Batad, Philippines

Encore plus de riz // Batad, Philippines

Cool ! En France il y a seulement les pigeons // Manille, Philippines

Cool ! En France nous avons seulement les pigeons // Manille, Philippines

En cuisine // Manille, Philippines

En cuisine // Manille, Philippines



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s