Tago 23 – On s’arrête au feu rouge

Photo Cliché // Copenhague

Photo Cliché // Copenhague

Je ne comprends pas pourquoi tout le monde me regarde. Je continue d’avancer. Les personnes attendant sur le trottoir s’écartent pour me laisser passer. Après les avoir dépasser, je me retourne et réalise pourquoi j’étais l’objet de tant d’attention : au Danemark, on ne traverse pas lorsque le feu est rouge, même s’il n’y a pas de voiture. Bienvenue en Scandinavie.

Comme beaucoup d’endroits uniques, Christiania est très touristique. Cependant, il y règne toujours une ambiance spéciale, mélange de hippies et d’anarchistes. Un peu comme Amsterdam mais en plus sale, moins joli et moins sage. Je m’y promène depuis une demie-heure et c’est assurément mon endroit préféré à Copenhague.

Il y a six hommes, neuf femmes et un accordéon sur la scène. Tout le monde chante en coeur. Après avoir interprété « La Bohème » suédoise, la petite troupe se met à chanter une tyrolienne locale, et en canon s’il vous plaît. Je ne peux m’empêcher de sourire. La chanson est terminée. Le leader s’avance, dit quelque chose en suédois et se met à émettre le même son qu’une scie musicale. C’est certes impressionnant mais j’ai déjà vu mieux (ou pire). Le leader termine. Le public applaudit. Une petite femme en robe marron chocolat à franges s’avance alors. Elle balbutie quelque chose en suédois. Un sourire mesquin se dessine alors sur mon visage. Et là, comme c’est souvent le cas dans ce genre de situation, c’est la grosse claque. Une voix puissante et profonde transperse l’intégralité de lámphitéâtre. Cela a beau être du suédois, pour moi cela ressemble plus à un chant indien qu’autre chose. A côté d’elle, Alela Diane est aphone. J’en frissonne encore.

Danhostel // Copenhague

Danhostel // Copenhague

Andersens Boulevard // Copenhague

Andersens Boulevard // Copenhague

Vue de nuit de lhostel // Copenhague

Vue de nuit de l'hostel // Copenhague

Ecoute mon fils // Copenhague

Ecoute mon fils // Copenhague

Andersens veut samuser // Copenhague

Andersens veut s'amuser // Copenhague

Lost in Sponsors // Copenhague

Lost in Sponsors // Copenhague

Christiana // Free city of Christiana

Free city of Christiana // Copenhague

Improvisation Théâtrale // Malmö

Improvisation Théâtrale // Malmö

Repos Viking // Malmö

Repos Viking // Malmö

Anthony Joseph & The Spasm Band // Malmö

Anthony Joseph & The Spasm Band // Malmö

La gare // Lund

La gare // Lund

La culture à la base // Lund

La culture à la base // Lund

Vers 1850 en Suède // Lund

Vers 1850 en Suède // Lund

Autoportrait // Lund

Autoportrait // Lund

DUyuni à Lund // Lund

D'Uyuni à Lund // Lund


2 commentaires on “Tago 23 – On s’arrête au feu rouge”

  1. louis dit :

    il y a de l’humour, de la spontanéité et de chouettes instantannés
    muchas gracias amigo

  2. Flora dit :

    T’es allé à Lund !!!

    une ex « lundoise »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s