Jour 24 – Quito mouille

sdc13344

15h05, arrivée à l’aéroport de Quito. Il pleut. On m’apprendra plus tard que c’est quotidien et que j’ai de la chance car c’est actuellement la saison sèche. Ca promet.

sdc13347

Secret Garden est une ancienne maison transformée en hôtel par un australien et une équatorienne. Située dans la vieille ville, cette bâtisse de 5 étages est le paradis des backpackers : propre et roots à la fois, les 5 étages colorés aboutissent sur une terrasse à la vue imbattable sur la ville. Le soir, le dîner est servi à la lumière des bougies et l’endroit devient alors magique. Je me sentais si bien que j’en ai oublié de prendre des photos. Les deux seules petits reproches que l’on peut faire à ce jardin secret concernent son prix assez élevé (oui, 15$ c’est  beaucoup pour un voyageur) et la langue officielle de l’hôtel. En effet, l’anglais est omniprésent et même le staff ne parle que difficilement l’espagnol. A proscrire pour ceux voulant apprendre à lire Cervantes en version originale.

sdc13357

Un pied à droite de la ligne et l’autre à gauche. Ca y est, la photo obligatoire à éte prise à la « Mitad del Mundo », autrement dit sur l’équateur. Comme Lonely Planet et d’autres personnes me l’ont conseillé, je me suis directement dirigé vers le Museo Solar Inti Ñan, en dehors du complexe de Mitad del Mundo. Et je ne l’ai pas regretté. Un guide pour moi tout seul et de nombreuses explications et expériences très intéressantes étaient au programme. Je monte satisfait dans le bus de retour à la capitale. 1h30 plus tard, me revoilà à Quito, prêt pour une visite de la ville; sous la pluie, évidemment.

sdc13362

Après 2h de marche sous la pluie, je décide de rentrer dans un café pour me sécher. J’en profite pour grignoter un bout. J’aime quand il est précisé « Ecuadorian speciality ». Ca accélère mon choix. Une empanada de verde, une ampanada de morocho, un humitas et un jus de guanabana avalés, mon estomac me remercie ainsi que mon portefeuille pour les 3,50$ dépensés. J’étais sur le point de partir lorsque quatre musiciens rentrent dans le café et commencent à jouer des musiques typiques équatoriennes, chaudes et vivantes.  Dehors il pleut toujours. Ce n’est pas grave, je me sens bien. Et forcément, lorsque l’on se sent bien, on oublie les choses. C’est donc en courant que je regagne l’hôtel Secret Garden où mon guide m’attend pour un voyage de 4 jours dans la Rainforest.

sdc13371


One Comment on “Jour 24 – Quito mouille”

  1. genny dit :

    coucou toi au bout du monde c est tout simplement ouf ton aventure merci de nous faire partager un bout de ton reve à travers ces magnifiques photos en te lisant on as presque l impression de voir à travers tes yeus ces paysages magiques et de partager le quotidien de ces personnes que tu rencontres….
    Merci


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s