Jour 5 – Fatal Iberia

Barcelone, 6h30. Le réveil sonne. Dès son commencement, je savais que cette journée allait etre « spéciale ». Cela commence dès l’aéroport de Barcelone avec mon vol qui accuse 1h30 de retard. Jusque là, rien d’étonnant, surtout que les engueulades des hôtesses de l’air me font sourire. Pour rester régulier, mon vol à Madrid a lui aussi 1h30 de retard.

Douze petites heures plus tard, me voilà Mexico. Et je ne suis pas frais du tout. Après avoir donné tout ce que je pouvais pour ne pas vomir sur le douanier, j’ai l’agréable surprise d’apprendre que mon sac à dos est resté à Madrid. d’où la non présence de photo. En même temps, c’est compréhensible, ils n’avaient que 3h30 pour mettre les bagages dans l’avion. Je ne sais pas si c’est le fait de rire jaune, mais je n´ai plus envie de vomir. Pour environ 7€, un sympathique chauffeur (mais muet) m’amène à l’agréable Hostal Moneda. Les coccinelles vertes se croisent et se dépassent sur la musique des Spanish Harlem Orchestra. Ca y est, je suis vraiment à Mexico. Crevé, sans brosse à dents ni caleçon, mais content. Tiens, ça fait pratiquement 24h que je suis levé. Bonne nuit Mexico.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s